Pensée du mois

Que notre adoration ne cesse jamais !

L'Eglise et le monde ont grand besoin du culte eucharistique. Jésus nous attend dans ce sacrement de l'amour. Ne mesurons pas notre temps pour aller le rencontrer dans l'adoration, dans la contemplation pleine de foi et prête à réparer les grandes fautes et les grands délits du monde. Que notre adoration ne cesse jamais ! [...] Poursuivre la lecture...

Avril 2021 : Christ est VIVANT !

Jésus n’est pas un personnage dépassé. Il est vivant, ici et maintenant. Il marche avec toi chaque jour, dans la situation que tu vis, dans l’épreuve que tu traverses, dans les rêves que tu portes en toi. Il ouvre des chemins nouveaux où il te semble qu’il n’y en a pas, il te pousse à [...] Poursuivre la lecture...

Mars 2021 : Le paradoxe de la mort

Il y a dans la mort un paradoxe. La mort signifie la passivité la plus totale, l'effacement radical, la disparition, et en même temps sa dimension cachée, secrète, indique comment la passivité peut être vécue comme l'acte d'amour le plus grand. Quand on meurt, il ne nous reste plus qu'un seul acte à poser, l'acte [...] Poursuivre la lecture...

Février 2021 – Christ, notre lumière.

Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s'en aller en paix selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : Lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. Cantique de Syméon, Evangile selon saint Luc 2, 29-32 Il [...] Poursuivre la lecture...

Janvier 2020 – Une année avec saint Joseph

        Joseph nous enseigne qu’avoir foi en Dieu comprend également le fait de croire qu’il peut agir à travers nos peurs, nos fragilités, notre faiblesse. Et il nous enseigne que, dans les tempêtes de la vie, nous ne devons pas craindre de laisser à Dieu le gouvernail de notre bateau. Parfois, nous [...] Poursuivre la lecture...

Décembre 2020 – L’Avent, le temps de l’attente

L’Avent est le temps de la présence et de l’attente de l’éternité. Précisément pour cette raison, c’est, de manière particulière, le temps de la joie, d’une joie intériorisée, qu’aucune souffrance ne peut effacer. La joie du fait que Dieu s’est fait enfant. Cette joie, présente en nous de manière invisible, nous encourage à aller de [...] Poursuivre la lecture...

Novembre 2020 – Accueillir la mort comme Macrine

Macrine disait : C'est toi, Seigneur, qui as abrogé pour nous la crainte de la mort. C'est toi qui as fait pour nous, du terme de la vie d'ici-bas, le commencement de la vie véritable. C'est toi qui pour un temps laisses se reposer nos corps par une dormition, et qui les réveilles à nouveau [...] Poursuivre la lecture...